Musiques electroniques et free-parties

arts, écrits, images, ciné, théâtre, zique, supports militants...

Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 15 Oct 2015, 10:33

en accord avec le staff du forum ce sujet est créé pour relayer des infos concernant des evenement types raves, free-parties, festivals et/ou autres en lien avec le monde des musiques electroniques.


/!\ uniquement des evenements de types revendicatifs engagés officiels /!\
- ceci n'est pas un agenda "elle est où la teuf ??", d'autres lieux sont spécialisés -


========



Modifié en dernier par ivo le 16 Oct 2015, 19:52, modifié 2 fois.
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 15 Oct 2015, 19:17

Les ex-Spiral Tribe co-organisent un festival en faveur des réfugiés
Disloqué en 1996, le mythique crew Spiral Tribe — initiateur des free parties en France — a depuis fait des petits, comme les SP23. Deux membres du collectif viennent justement de lancer "Artists In Action", une toute jeune ONG en faveur des refugiés soutenue par l'asso Freeform et MST Sound System. Entre concerts caritatifs à Paris et Marseille, création d'un album conviant tous leurs potes (Charlie Kane, Crystal Distortion, Max volume, Asphalt Pirates...), récolte et distribution de vivres, on a discuté avec Jeff23 et Simone "Sim Simmer" de leur bien joli projet.

>>>
http://fr.traxmag.com/article/29774-les ... s-refugies
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 08 Nov 2015, 13:54

Artists & Action for Refugies

Image

------------------------- ARTISTS & ACTION ---------------------------------
-------------------------- LINE UP OFFICIAL ---------------------------------

14:00 - 14:40 : DJ JOSY FULLVIBES
14:40 - 15:50 : EX- ASIAN DUB DJ SOUNDAR & SUNJ
15:50 - 17:00 : MELTDOWN MICKEY & CHARLIE KANE SP23
17:00 - 17:10 : SPEECHES & WELCOMING
17:10 - 17:50 : GOAYANDI
17:50 - 18:30 : WAMPAS & SUGAR TIGER
18:30 - 19:10 : ASSASSIN & D de KABAL
19:10 - 19:50 : DJ NETIK & DJ FLY DMC CHAMPION
19:50 - 20:30 : DJ FEX MST
20:30 - 21:10 : BADGILRZ SP23
21:10 - 21:50 : KONIX AUDIOTRIX
21:50 - 22:30 : MAX VOLUME SP23
22:30 - 23:10 : PINUCHE MST
23:10 - 00:20 : PROCHEESE : IXI & 69DB SP23
00:20 - 01:30 : IVAN TERRIBLE & SKAO MST
01:30 - 02:10 : JEFF23
02:10 - 02:50 : MARK TEKNOKRATES
02:50 - 04:00 : BROKEN ICE MST


https://www.facebook.com/events/1507963659524062


------------------------- ARTISTS & ACTION ---------------------------------
-------------------------- Artists on the release ---------------------------------


Crystal distortion
Max Volume
4Q
Doublscotch
Mik Izif
Trackwasher
Charlie Kane
Badgirlz
Mat Weazel
69DB
Asphalt Pirates
Suburbass
Ben Metek

And more for a total of 41 tracks

Available 13/11 ON Bandcamp


https://www.facebook.com/events/423249951205409/
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 13 Nov 2015, 09:07

SP23 a écrit:SP23 – None of us are free until we’re all equal!

>>>
http://sp23.org/2015/11/12/new-album-now-available/
>>>
https://artistsinaction.bandcamp.com/
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 14 Nov 2015, 10:18

suite au carnage d'hier et l'instauration de l'état d'urgence ...

Image
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 10 Jan 2016, 12:51

Artists In Action - Appel aux dons


L'appel à l'aide d'un collectif rave underground pour les réfugiés
>>>
http://fr.traxmag.com/article/30926-l-a ... s-refugies

dossier de WaWaN sur B.E.
>>>
http://www.bassexpression.com/viewtopic ... 778#p69778
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 12 Jan 2016, 07:48

Image
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 12 Jan 2016, 21:41

Message important de Jeff

Pour tous ceux qui prévoient d'amener des dons à Calais et Dunkerque,

ne bougez pas avant d'avoir tout lu !

La situation à Calais et Dunkerque est comme ça depuis longtemps maintenant !
SI vous n'êtes pas organisés et que vous ne savez pas ce que vous faites (tri et sélection), vous risquez d'enrayer la machine, alors n'hésitez pas à demander comment procéder ici, ou contactez quelqu'un déjà sur place si vous n'avez pas déjà lu la liste des choses nécessaires.

NOTE « LA LISTE DE NOURRITURE EST LA PLUS IMPORTANTE » AINSI QUE « VÊTEMENTS D'HIVER »
Pour éviter le chaos, s'il-vous-plaît... triez !
Les besoins sont là, mais ils seront encore plus importants dans les mois qui viennent.

La situation dans les entrepots ne permet pas de recevoir plus de dons si ils ne sont pas classés auparavant. Et on se répète, mais n'amenez que ce qui est demandé.
Le gaspillage quotidien après la distribution directe est choquant.
La situation actuelle à Calais et les autres camps s'aggrave jour après jour, c'est un vrai goulot d'étranglement, et les dernières nouvelles n'arrangent rien.

Plus l'aide apportée est spontanée et désorganisée plus elle est source de chaos.
Donc que ce soit pour les dons ou le bénévolat, NE PARTEZ PAS tant que vous n'avez pas de contact sérieux sur le terrain, à Refugee Kitchen ou l'Auberge des migrants.
Partagez ce message partout, rejoignez des groupes et posez vos questions !

SVP- si vous organisez un point de collecte, un événement, ou tout type d'activité de collecte de fonds spécifiquement pour artistes in action ou même si vous souhaitez en savoir plus sur ce que nous faisons alors assurez-vous de communiquer avec Wanda Wellard , Jeff Catchpole ou Simone Sim Simmer via artistsinaction33@gmail.com.
Merci.
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 22 Jan 2016, 17:38

Image


Nous avons tous des chaussures des vêtements chauds, des couvertures ou du matériel de camping au fond de notre garage qui ne sert plus depuis des années. Il nous suffit juste d'ouvrir le coffre de la voiture, de mettre tout ça à l'intérieur pour venir faire la fête !

Liste des besoins (Merci de ne rien donner en dehors de la liste et de trier vos dons, cela fera gagner du temps et une énergie précieuse):
- COUVERTURES ET DUVETS
- Survetements H/F
- Blousons chauds et imperméables
- Pulls chauds
- Sous vetements (neufs!)
- Chaussettes
- Leggings chauds H/F
- Pantalons homme (+ taille30/34)
- Bonnets écharpes gants
- Baskets et bottes H/F(H +taille 39/44)
- Tentes (4/8pers)
- Toiles goudronnées et corde
- Matelas de camping
- bâches
- tapis de camps
- extincteurs
- -Piles AA et AAA
- cartes sim 2G
- Torches briquets
- Rasoirs H
- Lingettes bébé

VIVRES:
- Huile, riz, sucre, farine, paquets de biscuits,conserves,(thon, sardines, maquereau, tomates, pois chiches, haricots, fruits), sauce tomate pour pâtes, thé, café, sel, lait UHT
Lampes de camping, bouilloires, gaz, réchauds de camping.
POUR LA CUISINE: - assiettes, casseroles, couverts etc

CE DONT IL N'Y A PAS BESOIN :
- Habits enfants
- Habits bébé
- HABITS NON MENTIONNÉS CI DESSUS
- Bonbons
- Pates / nouilles
- Jouets enfant
- BOUFFE PÉRIMÉE

Dernières précisions de Jeff pour AIA :
"MERCI MERCI SVP LAVER AVEC LE TRI BIEN FAIT TAILLE PETIT EST MEDIUM PAS L ,XL ETC SVP FAIT EN SORT QUE EN TROUVE DES PANTALONS AVEC DES PANTALONS ETC SVP DANS BOITES OU SACS AVEC ÉTIQUETTE ! VIDE PAS VOS PLACARDS DE TOUT LES TRUC QUI SERVE PLU SANS RÉFLÉCHIR MERCI !!"


Aia (Artiste in action)
https://www.facebook.com/groups/5960942 ... 4/?fref=ts

Bandcamp :
http://artistsinaction.bandcamp.com/%E2 ... m%E2%80%A6

Site internet :
http://www.artistsinaction.eu/

Page facebook artists in action :
https://www.facebook.com/groups/5960942 ... 4/?fref=ts


soirée/collecte de soutien
POLYMERIC RECORDS Night (MAXX-JEFF AMADEUS-GANEZ...)05/02/16-NANTES
>>>
http://www.bassexpression.com/viewtopic ... 381#p70381


===============================



Aide aux réfugiés de Grande Synthe


Avec quelques amis de Montpellier, on est en train de mettre en place un projet pour aider les réfugiés qui passent actuellement l'hiver dans la ville de Grande Synthe, dans la périphérie de Dunkerque. Près de 3000 personnes vivent là­ bas dans des conditions catastrophiques, ­campement dans la boue, le froid, les flaques d'eau­, faisant ainsi de ce camp une véritable urgence humanitaire. Depuis le mois de septembre, la population du camp est passée d'une centaine de personnes à plus de 3000 aujourd'hui, et des migrants continuent d'arriver sur place chaque nuit.
Pour cela, nous organisons des actions dans le but de récolter du matériel qui les aiderait à supporter les conditions difficiles et insalubres dans lesquelles ils vivent (chaussures fermées, manteaux, couvertures ... ) que nous acheminerions jusqu'à là bas pour leur donner en mains propres.

Nous appelons à votre bon cœur, si comme nous cette situation vous révolte et que vous ne savez pas comment agir, c'est l'occasion !



Sinon si vous etes dans les alentours de Montpellier, la première session de collecte sera organisée le samedi 23 janvier de 15h à 18h à la librairie la mauvaise réputation au 20 rue terral, à Montpellier.


Un de nos contacts sur place nous a fait parvenir une liste de matériel de première nécessité qui permettrait de faire face aux terribles conditions de vie dans le camp. L'idée serait d'acheminer tout cela le plus rapidement possible.

Besoins prioritaires matériels :
– Couvertures, couettes, matelas, duvets
– Bâches
– Ustensiles de cuisine / couverts / verres (écocup)
– Produits d'hygiène (dentifrice, brosses à dents, rasoirs, tampons, couches...)
– Sacs poubelles
– Nourriture non-périssable
– Réchauds
– Téléphones débloqués
– Vêtements chauds (toutes tailles), bottes
– Sacs à dos, lampes, bougies
– Chaises
– Outils
Nous sommes également à la recherche de bénévoles et personnes intéressées pour se joindre au projet, tout aide est la bienvenue !


On a aussi besoin d'un camion pour le weekend du 6 février pour remonter les affaires las bas Image


VOila merci !

Le lien facebook du collectif
https://www.facebook.com/Collectif-de-s ... 803978021/
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 01 Mai 2016, 16:30

Retour aux sources et clandestinité pour le Teknival
>>>
http://www.lemonde.fr/culture/article/2 ... _3246.html

Le Teknival de Salbris renoue avec ses origines clandestines
>>>
http://www.lemonde.fr/culture/article/2 ... _3246.html
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 27 Mai 2016, 20:10

Le guide de survie du traveller par Mask Gravos, DJ en free party
http://fr.traxmag.com/article/33659-le- ... free-party
Image
Il est libre, Max. Il a 35 piges et il est célibataire. Depuis cinq ans, il fait la route dans son vieux camion Mercedes avec son grand chien noir, Rasta. « Activiste-musicien de la free party », il organise des teufs en France, en Espagne et en Europe de l’Est pour faire voyager le son tekno, avec un k.


Par Marjolaine Casteigt

Max – Mask Gravos sur les flyers – rentre tout juste d’un teknival qui a rassemblé presque 10 000 clampins dans l’Hérault. Il sent la bière et le diesel, ses pieds ne sont pas très propres. Il a le regard enfoncé dans un visage marqué par trois nuits sans sommeil, trois nuits de fête, et des années de camtar. La crête dessinée sur son crâne n’est pas tout à fait droite. Il raconte son chemin en tripotant son paquet de tabac à rouler. La première fois qu’il a entendu de la techno, il avait 12 ans, au début des années 90 : « J’écoutais cette musique avant même de sortir, mon cousin allait dans les teufs de la Barthelasse à Avignon et il me filait les cassettes qu’il achetait. » Il se souvient « des premières teufs des Anglais dans le Sud-Est, avec les Spiral Tribe, les Dragon Ball, UFO et Sound Conspiracy », « surtout de la tribe et du hardcore, et cette musique m’a fait voyager ».

Capté par les Spiral

« Je fais partie de ceux qui ont accroché, c’est clair », souffle-t-il avec les yeux de l’amour. Il accroche sur le live et en particulier sur les performances de Crystal Distortion, Mem Pamal, ou encore FKY. Quand il commence à sortir de sa chambre d’ado, les week-ends s’enchaînent dans les convois de voitures, de nuit, sur les routes de campagne sinueuses qui niquent les amortisseurs. Pour trouver la teuf, il faut sortir la tête par la fenêtre, capter le son au loin ou repérer les éclats de lumière dans les bois. On écoute l’infoline mille fois sur un vieux Nokia sur fond de cassette repiquée. Et on gobe les ecstas avant même de se coller aux enceintes.

L'histoire de Mask suit les traces d’un mouvement underground des années 90, initié par une bande d’Anglais qu’on ne présente plus. Des camions, des chiens, de la musique très forte, des murs de caissons, des tentures psychédéliques, des groupes électrogènes, des boules de feu, la « tribu », une grande famille d’artistes nomades et un système autogéré. Et la production qui le chatouille, au tournant du millénaire, d'abord sur un synthé premier prix, vite revendu pour « une Korg Electribe, les anciennes en plastique. J’ai bloqué des heures dessus ». Dans son camion qui porte encore les stigmates du dernier tekos, ses machines et ses synthés sont dorlotés dans des caisses en bois spécialement conçues pour leur confort entre les batailles.

Dis camion

En 2005, il intègre progressivement le crew des Gravos dans le Vaucluse. Cinq ans de semi-nomadisme plus tard, à partir tous les week-ends sur la route, Mask décide d'embrasser le mode de vie traveller. Il fait tout péter : son taf, son appart, sa vie d’avant. « Reprendre le travail le lundi matin, c’était plus possible, je ressentais une énorme frustration et je manquais de temps pour la musique. » Il regardait avec envie « ceux qui menaient cette vie-là tous les jours. J’avais le sentiment de passer à côté de quelque chose ». En 2010, il se paye un camion, l’aménage, et se met en mouvement. Très vite, on l’invite partout, même si ni lui ni les Gravos ne possèdent de sound-system. Mask a assez d’amis pour jouer et poser du son « où il veut et quand il veut. Les gens sont toujours contents de sortir leurs caissons, et des bons sound-systems en France, il y en a beaucoup ».

Max joue dans une vingtaine de fêtes par an, plus les gros teknivals des jours fériés. « Mais attention, je ne suis pas tout seul ! » L’homme aux machines est sur la route presque tous les week-ends, sauf quand il enregistre dans son studio perdu dans des montagnes secrètes, son QG artistique. Il s’y niche parfois pendant plus d’un mois pour « créer ». L’été, direction l’Europe de l’Est. L’hiver, il le passe en Espagne, son pays d’adoption. En une décennie, on peut dire qu’il s’est fait un nom. Très attendu dans le milieu de la free, il demeure inconnu de l’industrie musicale. Un parti pris. Max le néo-traveller fait partie des représentants d’une nouvelle vague de musiciens toujours en mouvement, qui perpétuent des valeurs nées il y a presque trente ans.

Plus qu'underground, antisystème

Le Mask porte bien son blaze. Il ne se dévoile jamais vraiment mais ne cache pas pour autant des prises de position radicales. L’enfant de la boue, nourri aux puissantes racines de la free party à l’anglaise, n’adhère pas à la culture des clubs. Il méprise aussi l’engouement pour les festivals « trop chers ». Son délire, c'est jouer gratuitement « en extérieur ». Il défend un esprit « underground » originel, hors du business. « En Espagne, la free party, c’est quelque chose qui est accessible, aussi et surtout pour les pauvres, avec une donation libre, la bière à 1 euro et des artistes reconnus. En Roumanie, en Bulgarie ou en Slovaquie, les gens viennent en famille parce que c’est gratuit, et on boit du schnaps tous ensemble. »

Il assume totalement sa position « antisystème ». Il rejette l'idée de lieux « parqués dans des zones industrielles » pour accueillir ses fêtes et estime que le mouvement n'a nul besoin d’être « protégé, ni encadré », puisque lui et les autres organisateurs gèrent tout de A à Z. Leur job : trouver le lieu, prévenir les gens, s’associer à des structures de prévention, nettoyer après la bataille, gérer la sécurité et les mauvais comportements, et surtout négocier intelligemment avec les autorités. Mask est souvent amené à parlementer avec la police. « Ils demandent systématiquement l’arrêt du son, alors je leur explique calmement – sans leur postillonner à la tronche en braillant avec une bière à la main, plaisante-t-il – qu’il vaut mieux laisser les gens dépenser leur énergie puis les faire rentrer chez eux après un peu de repos le dimanche. » Et quand on lui demande son avis sur l’avenir de la free party, sa réponse est sans surprise : « Le mouvement doit rester tel qu’il a toujours été, underground. »

Le guide de survie du néo-traveller

1. Avoir un camion qui roule. « Avec un camion trop pourri, on ne fait rien, et surtout on n’avance pas puisqu’on est toujours en train de le réparer. »

2. Apprendre les bases de la mécanique et acheter des outils. « Dans un pays où personne ne parle un mot de français, comme la Hongrie, mieux vaut être autonome. »

3. Prendre le temps de trouver le bon spot. « J’aime trouver le coin parfait. » A éviter, les Wagenplatz à l’allemande, des campements géants pour des gens pas forcément nomades. Le royaume des embrouilles, selon Mask.

4. Avoir des papiers en règle. Le B.A.BA, mais pas évident pour tout le monde : « Ça permet de voyager sereinement. » Pour Mask, c’est la condition pour « durer » avec ce mode de vie.

5. Savoir se débrouiller. Le premier poste de dépense, c’est le carburant (« pour ça, on s’arrange »). Pour la bouffe, Mask mise sur « le recyclage ». « On fait les poubelles des supermarchés et on récupère ce qu’on peut, c’est encore bon. »

6. Aller en Roumanie. Parmi ses destinations de rave, Mask recommande chaudement l'Europe de l'Est et la Roumanie en particulier. L’été évidemment. L’hiver, direction l’Espagne, « des gens qui savent faire la fête ».

Image
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede bipbip » 03 Déc 2016, 14:15

Samedi 3 décembre 2016

[BZH] Free party face à la répression

Image


Saisies, gazages, violences, actions d'intimidations individuelles ou collectives, depuis quelques semaines tout y passe.

Rappel:

Dimanche 30 octobre, la free party de Commana (29), qui rassemblait 4.000 personnes, s'était achevée par des échauffourées à l'arrivée des gendarmes venus saisir du matériel sur le site, alors que le son était coupé en fin d'après-midi. Samedi 12 novembre, à Plouaret (22), les gendarmes sont intervenus pour couper le son d’une rave party non autorisée, une heure avant la fin annoncée par les teufeurs. L’intervention a viré à l'échauffourée. Un des organisateurs a été interpellé et trois personnes ont été blessées, dont un gendarme. Rebelote le week-end du 20 novembre. Dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes ont délogé une rave-party qui s’installait dans des entrepôts désaffectés, zone de Mescoden, à Ploudaniel (29). A La Dominelais (35), un des sound-systems de la soirée a été saisi.

Outre cette répression, ce sont aussi les propos de Jean-Daniel Montet-Jourdran, chef de cabinet du Préfet qui ne passent toujours pas. Le chef de cabinet du Préfet avait déclaré après le rassemblement à Commana que "sur ce genre de soirée, on est systématiquement en présence d'un ramassis d'alcooliques et d'individus sous l'emprise de stupéfiants."

https://nantes.indymedia.org/events/36330
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22387
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede ivo » 17 Jan 2017, 19:21

Mais qui veut la peau de Techno+ ?
>>>
http://technoplus.org/actualites/3320-m ... de-techno/

found by L



Image
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede bipbip » 16 Mar 2017, 17:35

Samedi 18 mars 2017

Manifestive - Printemps techno

Image

DANSONS DANS LA RUE POUR LA LIBERTE D'EXPRESSION !

RENDEZ-VOUS LE 18/03 A NANTES, TOULOUSE, PARIS et MARSEILLE !


Le 18 mars, c'est le printemps techno, un mouvement de protestation qui s'élève de tout la France pour défendre la Fête Libre.

A MARSEILLE, PARIS, TOULOUSE, NANTES, retrouvons-nous pour faire entendre notre ras-le-bol de la répression.

Amateurs de techno, sound systems, DJs, livers, décorateurs, performers... tous unis derrière les chars des sons qui défileront ce jour-là.

Nous demandons l'abrogation des lois discriminatoires et l'arrêt de la répression que nous vivons tous les week-ends !
•Arrêt immédiat et définitif des saisies de matériel sono. Suppression de l'amendement Mariani
•Arrêt immédiat des procédures abusives contre les organisateurs et les participants
•Possibilité d'avoir accès aux terrains publics inutilisés et exploitables pour nos fêtes
•Un vrai changement dans la façon dont les mairies nous répondent quand nous les contactons.
•Un vrai soutien pour les actions de Réduction Des Risques, car NOUS sommes responsables !


Pour vivre heureux, arrêtons de vivre cachés !

Unis, dans la rue pour défendre mais aussi faire découvrir au public ce qui nous fait vibrer.

Le 18 mars, nous irons à la rencontre de la population et des médias pour partager notre motivation et notre vision de la culture, de la solidarité et du partage !


Une manifestive mais pourquoi maintenant ?

Dans la mesure où la free-party est sanctionnée pour sa forme, c'est-à-dire à la fois pour son apparente absence d'organisation (sécurité/prévention, droit d'accès aux terrains) et pour ses nuisances supposées et/ou réelles, il est profondément injuste de sanctionner sa valeur en tant que culture.


Si le conflit actuel existe, et si cette Manifestive a lieu, c'est bien en raison de la marginalisation consciente ou inconsciente de la culture dite ''free-party'' par les citoyens, les médias et l'État. Marginalisation consciente, par la répression, les saisies, mais aussi par la dévalorisation des individus participants à cette culture par la société (familles, proches, employeur, État). Marginalisation inconsciente, car l'espace de cette culture est encore un espace fondamentalement indéfini, jeune au devant de l'histoire, et qui effraie celles et ceux qui n'en peuvent suivre les contours. Et s'il ne peut être exclu de ce que l'on nomme culture, c'est avant tout parce qu'il est un visage de notre société, il y a là des mères, des frères, des employeurs, des amis (surtout), et autant de citoyens participants au quotidien d'une nation, mais aussi d'un monde !Les valeurs qui y sont défendues sont ironiquement : liberté, égalité, fraternité.

"Liberté ? Le bruit que vous m'imposez empiète sur ma liberté !" Pourrait-on entendre à raison. Malheureusement, l'exclusion du mouvement ''free-party'' du statut de culture ne lui laisse aucun espace d'expression, aucun lieu où il peut réaliser pleinement sa nature sans encombrer autrui. Et pourtant ! Que d'infrastructures existantes pour nos activités les plus bruyantes, pourquoi pas pour celle là ? La volonté de dialogue avec les citoyens et l'État est présente au sein de notre mouvement, le ras-le-bol exprimé et les confrontations observées ne sont qu'une partie des conséquences de sa marginalisation. Les réactions souvent inadaptées de la part des institutions et des forces de l'ordre nous poussent à solliciter une interaction directe avec les citoyens, afin de leur exposer la réalité et non le mythe de la free-party, les horizons qu'elle propose (auto-gestion, fête verte, internationalisation de la culture...), et sa bonne volonté !

En donnant le statut d'événement culturel à la free-party (et non pas uniquement festif), ceux qui organisent ces événements pourront être reconnus, pas seulement comme des ''teufeurs'', mais bien par les compétences incroyables qu'ils déploient (logistique, sécurité et prévention, ingénieur son, plateau, décorateur, opérateur, graphiste, artisans, beatmaker et autre artiste en tout genre).

Reconnaître cette culture c'est avant tout reconnaître les individus qui la composent en leur offrant un espace de dialogue citoyen. Un espace de dialogue où le mouvement ne veut pas se fondre dans la culture capitalisé mais bien se faire reconnaître en tant que culture par elle même où l'organisation et la gestion des free-party se fait sans l'aide des services de l'état.

Nous souhaitons une reconnaissance de nos compétences à encadrer ces soirées par nous même et pour nous même, et de part cette reconnaissance instaurer un dialogue qui permettrai un travail constructif avec l'Etat.

Pour toute informations supplémentaires, ou même l'envie d'y participer ? Soit en tant que manifestant ou aussi du côté organisateur n'hésite surtout pas a venir faire un tour sur notre page facebook :

https://www.facebook.com/events/417720588566827/ - manifestive Nantes


https://nantes.indymedia.org/events/36720
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22387
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Musiques electroniques et free-parties

Messagede bipbip » 20 Mar 2017, 11:57

PARIS : MANIFESTATION NATIONALE POUR LES FREE-PARTY #MANIFESTIVE

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22387
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Suivante

Retourner vers Actualités des contre-cultures

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité