Onfray

Re: Onfray

Messagede sebiseb » 18 Oct 2008, 13:12

C'est un libertarien alors, non !?
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 13:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: Onfray

Messagede Alayn » 18 Oct 2008, 16:47

Bonjour ! Sa phrase en tout cas y ressemble mais je pense que c'est surtout une girouette et que politiquement, il ne sait pas trop ce qu'il est... (arf !)

Et puis, c'est assez à la mode en ce moment de se déclarer libertaire-machin-truc ou libertaire-bidule...

Le problème, c'est que çà ne rend pas tellement service au mouvement anar.

Sa déclaration "Je suis libertaire mais favorable au capitalisme..." est complètement stupide et d'essence anarcho-capitaliste, voui !

Salutations Anarchistes !
Alayn
 

Re: Onfray

Messagede willio » 18 Oct 2008, 16:56

Ouais mais il reste socialo, je ne pense pas qu'il soit libéral, il croit en l'état. Donc son coté libertaire c'est juste pour rire.
willio
 

Re: Onfray

Messagede Alayn » 18 Oct 2008, 17:11

Salut ! Oui, je sais pas trop...Ou il voulait peut-être dire libertin (arf !) ce qui pourrait coller avec son hédonisme...

A noter qu'il s'est fait pas mal rembarrer il y a quelques temps par le ML et qu'il n'a pas du tout aimer. Il a eu ensuite des formules acerbes sur le mouvement anar style "Gardiens du Temple", etc...

J'ai un pote qui le connaît assez bien et qui lui avait proposé justement suite à celà de s'expliquer dans un bouquin en ayant des débats contradictoires avec plusieurs anars. Il a décliné le projet...

Salutations Anarchistes !
Alayn
 

Re: Onfray

Messagede joe dalton » 18 Oct 2008, 17:17

de façon générale, je crois qu'il faut se méfier des gens qui disent qu'il ont vraiment tout compris de Nietzsche, ou qui arrive a te proposer une éthique ou un système avec sa pensée !
super le jaune, c'est la révolution sur le forum!
une révolution dans le genre que nous proposerais Onfray !
joe dalton
 

Re: Onfray

Messagede kuhing » 19 Oct 2008, 17:07

Alayn a écrit:Salut ! Oui, je sais pas trop...Ou il voulait peut-être dire libertin !


C'est tout à fait ça je crois qu'il a effectivement confondu libertaire et libertin.
D'après ce que j'ai entendu de ce qu'il raconte, il fait actuellement la promo de son nouveau livre, ce qui le préoccupe ce sont exclusivement des considérations petites bourgeoises sur la jouissance du corps qui serait entravée par la morale judéo-chrétienne et hindouiste. ça s'arrête apparemment là.
Ensuite il se déclare anti-libéral mais pro-capitaliste (???) ça ressemble à du n'importe quoi.
Oui une sorte de libertarien à la sauce social-démocrate et je me demande bien comment il arrive a s'arranger avec ça.
Surtout un gars qui cherche à surfer sur les médias apparemment et rien à voir ni avec un anarchiste ni un libertaire.
Ceci dit son initiative d'université populaire semble assez louable mais vu son discours , ça a plus de rapport avec la charité chrétienne.
D'après ce que j'en comprends, je résumerais sa pensée par une sorte de "baisons nous les uns les autres".
Inintéressant.
kuhing
 

Re: Onfray

Messagede Camille » 24 Oct 2008, 01:45

Non, vraiment, je partage entièrement vos critiques sur le Onfray balourd médiatique, mais lisez sa "contre histoire de la philosophie", c'est un boulot énorme d'historien que personne d'autre n'a accompli. C'est une source incontournable pour comprendre le développement de la pensée en Occident et cela éclaire indéniablement sur la pensée politique qui régit la société actuelle (quasiment totalement issue de Platon et du christianisme). Très sérieusement ne jetez pas le Onfray historien, ce serait une grave erreur à mon avis. En plus ce n'est pas du tout hermétique.
ImageImageImageImageImage
Camille
 

Re: Onfray

Messagede kuhing » 24 Oct 2008, 08:03

Camille a écrit: Très sérieusement ne jetez pas le Onfray historien, ce serait une grave erreur à mon avis. En plus ce n'est pas du tout hermétique.

Non pas comme historien.
Juste remettre les pendules à l'heure : Onfray n'est pas libertaire - point -
kuhing
 

Re: Onfray

Messagede Pïérô » 25 Oct 2008, 17:36

à ce sujet,
J'ai retrouvé un article plutôt marrant et édifiant paru dans le mensuel "Alternative Libertaire" de l'été 2007 :

Girouettisme : Onfray mieux d’se taire !

Toujours prêt à venir représenter la « gauche radicale » dans les médias, le philosophe Michel Onfray se définit comme « libertaire ». Mais les libertaires ont-ils à gagner d’un tel « représentant » ?

« Voilà un libertaire ! » [1] C’est à Nicolas Sarkozy que Michel Onfray a adressé ce compliment, lors d’un entretien très cordial organisé par Philosophie Magazine au ministère de l’Intérieur. Quelqu’un capable d’associer l’adjectif « libertaire » à Sarkozy a, convenons-en, une définition extrêmement extensive du concept ! Et effectivement, le « libertaire » Onfray proclame des opinions bien éloignées de l’anarchisme.

« Moi, je suis capitaliste, clame-t-il, pour le capitalisme, je pense qu’effectivement la propriété privée est tout à fait défendable. » [2] Il adore le caractère monarchique de la Ve République : « Je défends la Constitution de 1958. Je suis gaullien, “gaullo-gauchiste” aurait dit Maurice Clavel ! […] Je pense que la présidentielle, c’est, de fait, la rencontre d’un homme et d’un peuple. » [3] Et le pire pour lui est d’entendre « les vieilles scies militantes d’hier et d’avant-hier : cosmopolitisme des citoyens du monde, fraternité universelle, abolition des classes et des races, disparition du travail et du salariat, suppression du capitalisme, pulvérisation de toutes les aliénations, égalitarisme radical. » [4]

Ses paroles sont tissées des lieux communs du thatchérisme. Mépris des fonctionnaires : « l’enseignant est infecté par son statut de fonctionnaire ». Mépris des syndicats : « pas plus que les hommes politiques ne défendent l’intérêt national, les syndicalistes encartés ne défendent l’intérêt des ouvriers, mais plutôt souvent de leur machine. » [5]. Éloge de la flexibilité : selon lui « ils ne refusent pas la flexibilité mais ils voudraient qu’on paie cette acceptation par de la sécurité » [6].

En fait, Onfray croit que l’anarchisme, c’est l’addition de trois concepts : individualisme, hédonisme et athéisme. Bref, une pensée-croupion aisément récupérable par la société de consommation [7]. L’hédonisme est commode pour disserter sur ses restaurants préférés dans le Figaro. L’athéisme, lui, autorise à taper courageusement sur les musulmans, avec une rhétorique très « choc des civilisations » qu’un Finkelkraut ne renierait pas : « désormais l’islam place des coins dans le vieux marbre d’une Europe qui ne croit plus en elle, en ses valeurs, en ses vertus, et ce avant destruction définitive » [8]. Quant à l’individualisme, il conduit tout bonnement… au culte de l’individu Onfray !

Invité par les mass-médias comme « représentant de la gauche radicale », il y passe le plus clair de son temps à taper sur… la gauche radicale. Adepte du retournement de veste, il a été en cinq mois, successivement, supporter de Besancenot, puis d’une candidature unique antilibérale, puis de Royal, puis de Bové, puis de Besancenot, puis de nouveau de Royal, et, aux dernières nouvelles, du PCF [9] ! En tout cas, qu’il ne s’avise pas de s’amouracher soudain d’Alternative libertaire, il sera proprement éconduit !

Car à chaque retournement de veste, Onfray aura abondamment craché sur ses précédentes (ou futures) amours. Tantôt le PCF « est toujours à déstaliniser quoiqu’on en dise », tantôt c’est la LCR qui « veut disposer d’un leadership sur l’extrême gauche française ». Puis c’est LO qui attire les foudres du cérébral philosophe : « cette façon de dire on interdit aux usines de licencier, faut quand même un peu le sens du réel… » [10] Enfin, brûlant l’idole qu’il a adorée : « José Bové en personne flottant dans les habits d’un général de Gaulle, souhaitant le plébiscite en quittant le terrain pendant la bataille, alors que son appel du 18 juin se réduit au démontage d’un préfabriqué américain de boîtes à mauvais casse-croûtes… » [11].

Seule constante chez cette girouette : il restera toujours poli sous les flatteries de Michel Denisot… ou de Sarkozy !

Sébastien Marchal (AL paris Nord-Est)

Grand merci à la BDD (banque de données délicieuses) du Plan B.

[1] 1. « Les vacances d’Onfray et Sarkozy », Le Plan B n° 7, avril-mai 2007, p. 7.

[2] 2. Réplique à un auditeur sur France Inter.

[3] 3. Débat avec Philippe Raynaud, Le Nouvel Observateur, 25 janvier 2007.

[4] 4. Michel Onfray, L’Archipel des comètes, Grasset, 2001.

[5] 5. Sur France Inter.

[6] 6. Le Parisien du 6 avril 2006.

[7] 7. Lire à ce propos Aymeric Monville, Misère du nietzschéisme de gauche, de Georges Bataille à Michel Onfray, Éditions Aden, 2007.

[8] 8. Chronique mensuelle (mars 2006), sur http://perso.orange.fr/michel.onfray

[9] 9. Michel Onfray, « Supplique au Parti pour qu’il fasse la révolution », L’Humanité, 22 mai 2007. À l’heure où nous mettons sous presse, il semble n’avoir pas encore changé d’avis.

[10] 10. Interview mise en ligne sur le site du Monde le 22 décembre 2006. La proposition n°15 des collectifs unitaires antilibéraux soutenus par Onfray évoquait pourtant l’interdiction des licenciements dans les entreprises qui font des profits…

[11] 11. Chronique mensuelle (janvier 2007).
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Onfray

Messagede Vilaine bureaucrate » 25 Oct 2008, 18:31

kuhing a écrit:
Camille a écrit: Très sérieusement ne jetez pas le Onfray historien, ce serait une grave erreur à mon avis. En plus ce n'est pas du tout hermétique.

Non pas comme historien.
Juste remettre les pendules à l'heure : Onfray n'est pas libertaire - point -


Il est historien de quoi? Jamais entendu parlé. Il est historien autant que Max Gallo peut etre? loooool... Poubelle!

EDIT: Historien de la philo.. ah c'est pour ça... :oops:
Modifié en dernier par Vilaine bureaucrate le 26 Oct 2008, 14:32, modifié 1 fois.
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 13:45

Re: Onfray

Messagede Camille » 26 Oct 2008, 16:36

Il est historien de quoi? Jamais entendu parlé. Il est historien autant que Max Gallo peut etre? loooool... Poubelle!

Ce forum "anar" est de plus en plus étonnant ! En 36 en Espagne, les anars avaient une soif d'apprendre (voir le docu "les anarchistes espagnoles"). Ici, on dirait la foire aux obscurantistes ou aux trolls. La critique "a priori" est juste le signe d'une grande misère intellectuelle: "j'ai pas lu, je ne sais pas, je ne cherche pas à connaître, mais j'ai ma petite opinion". C'est du niveau de la presse people. Je me tire de cette fange où l'invective et le jugement à l'emporte pièce ont remplacé le débat et l'émulation collective, et invite les camarades qui ont encore quelques aspirations libertaires (y'en a ici) à aller voir ailleurs si ils et elles y sont, parce qu'ici c'est l'antichambre de la mort mentale.
Et pour finir, VB, historien de la philosophie, c'est juste historien des courants de pensée qui ont modelé le monde des grecs jusqu'à nos jours...si ça te semble inutile, tu peux rester dans ta tour d'ivoire de cyber-militante nourrie à l'égotisme Starac. Ciao !

(Quand je suis arrivé sur ce forum, je me suis d'abord demandé si certain-e-s ne jouaient pas à une sorte de Starac version anar, où l'on use de tous les procédés les plus débiles et manipulateurs pour virer les autres, avec le vote en prime (tou-te-s à vos sms !)... puis j'ai vu qu'il y avait d'autres personnes que quelques excité-e-s du clavier, aussi je me suis dit que je pourrais apporter ma contribution pour échanger avec elles. Mission impossible apparemment ici, donc j'arrête de perdre mon temps. Et pour bien me faire comprendre, je n'ai pas fait d'études, je suis autodidacte, aussi je comprend d'autant moins que des prétendu-e-s camarades aient une telle merde dans le citron.)
Camille
 

Re: Onfray

Messagede RickRoll » 26 Oct 2008, 16:46

Onfray a fait un énorme travail de vulgarisation philosophique, et j'ai lu certains de ses livres (Traité d'athéologie et Antimanuel de philosophie) qui sont intéressants et abordables.
mais pour moi ce n'est pas un philosophe au sens de créateur de nouvelles formes de pensées, ni un libertaire.
RickRoll
 

Re: Onfray

Messagede Vilaine bureaucrate » 27 Oct 2008, 11:19

Camille: J'ai édité !!! il me semble avant meme que tu fasses ta remarque!

Ce forum "anar" est de plus en plus étonnant ! En 36 en Espagne, les anars avaient une soif d'apprendre (voir le docu "les anarchistes espagnoles"). Ici, on dirait la foire aux obscurantistes ou aux trolls. La critique "a priori" est juste le signe d'une grande misère intellectuelle: "j'ai pas lu, je ne sais pas, je ne cherche pas à connaître, mais j'ai ma petite opinion". C'est du niveau de la presse people. Je me tire de cette fange où l'invective et le jugement à l'emporte pièce ont remplacé le débat et l'émulation collective, et invite les camarades qui ont encore quelques aspirations libertaires (y'en a ici) à aller voir ailleurs si ils et elles y sont, parce qu'ici c'est l'antichambre de la mort mentale.
Et pour finir, VB, historien de la philosophie, c'est juste historien des courants de pensée qui ont modelé le monde des grecs jusqu'à nos jours...si ça te semble inutile, tu peux rester dans ta tour d'ivoire de cyber-militante nourrie à l'égotisme Starac. Ciao !



VB a écrit:Il est historien de quoi? Jamais entendu parlé. Il est historien autant que Max Gallo peut etre? loooool... Poubelle!

EDIT: Historien de la philo.. ah c'est pour ça... :oops:


Traduction: ah c'est pour ça que je ne le connais pas!*
Ce smiley : :oops: signifie "oops" = mince= merde ou encore: j'ai dit une honteuse connerie.

Oui mais historien de la philo, c'est en philo que ça se fait! Je fais des etudes d'histoire d'ou ma remarque rapide sur Onfray historien. Je n'ai jamais dit que l'histoire de la philo , "des courants de pensée qui ont modelé le monde des grecs jusqu'à nos jours", était inutile..

*enfin j'ai deja entendu parlé de lui..
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 13:45

Onfray

Messagede alcibiade » 07 Nov 2008, 15:59

Bonjour, Je suis d'accord avec Camille, Onfray est instruit et fait connaitre les idées libertaires et épicuriennes à des dizaines milliers de personnes. Certains de ces livres ont été durant des mois les premières ventes en essai . Le critiquer en tant qu'anar relève du délire ou de la jalousie . Comment Kushing veux tu créer un grand mouvement anarchiste si tu critiques nos meilleurs propagandistes ???
Certes il n'est pas anar sur toute la ligne et alors est il le seul ?
Bakounine n'a jamais travaillé de ces mains et il a traduit Marx en russe ! au lieu de le faire assassiner par Netchaïev (comme le pense beaucoup d'anarchistes orthodoxes) . Bakounine était pan-slaviste et croyait en l'âme avec des envolées mystiques dans sa prose . Proudhon était anti-sémite et mysogine . Brassens a chanté une chanson qui s'appelait "je vous salue Marie" :religion: . Louise Michel et Proudhon ont longuement parlé avec Clémenceau et Napoléon III
Le sectarisme de certains est efarant il est en partie responsable de la confidentialité de notre mouvement .
Seul les incapables et les ordures doivent être rejetés: nous devons être tolérants avec les autres . :avocat:
alcibiade
 

Re: Onfray

Messagede kuhing » 07 Nov 2008, 16:11

alcibiade a écrit: . Comment Kushing veux tu créer un grand mouvement anarchiste si tu critiques nos meilleurs propagandistes ???


Je me suis longtemps posé des questions sur Onfray d'ailleurs ce topic, si tu le lis depuis le début, le montre.
A partir du moment où je l'ai entendu dire qu'il était "pro-capitaliste", "pour une gestion libertaire du capitaliste" et encore faut-il savoir ce que ça signifie, pour moi c'était réglé.
L'anarchisme est incompatible avec le fait d'être pro capitaliste.
L'anarchisme fait partie du mouvement ouvrier.
Etre pour la liberté sexuelle ou jouir sans contrainte, d'accord, chacun fait ce qu'il veut mais ça m'a rien a voir avec l'anarchisme ou le mouvement libertaire.
Ceci dit, Onfray est un gars instruit certes , qui a écrit des livres certes, qui a monté une université populaire et c'est très bien.
Mais ça s'arrête là.
Je veux bien "élargir" mais il y a des limites que je n'accepte pas de dépasser.
C'est mon avis.
kuhing
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions libres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités