virage islamophobe à la FA?

virage islamophobe à la FA?

Messagede abel chemoul » 17 Nov 2009, 20:54

Des camarades de la FA pourraient-ils nous en dire plus? Un groupe infiltré par des fachos sur RL, ça craint un peu (beaucoup)! Après 'l'impasse islamique", ça pose question tout ça...
texte repris de là: http://luftmenschen.over-blog.com/

Radio Courtoisie, en direct sur 89.4 FM

Le « racisme libertaire » est une expression que nous aurions aimé n’avoir à jamais employer.


Pourtant, il n’y a pas moyen de faire autrement, en ce qui concerne l’objet de cet article : une émission diffusée sur Radio Libertaire, le 27 avril 2009.

Ce jour là, l’animateur de « La Philanthropie de l’Ouvrier Charpentier » invite deux membres du groupe Riposte Laïque à propos de la publication de leur dernier ouvrage « Les dessous du voile : 1989-2009, vingt ans d’offensive islamiste ».

Nous ne nous étendrons pas ici, sur le groupe en lui-même, dont le discours et l’objectif sont dépourvus d’ambiguïté. Riposte Laïque assume parfaitement la hiérarchie entre le danger représenté par les différentes religions monothéistes, et donc, la dénonciation prioritaire de l’islam, au nom d’une « offensive » de celui-ci contre la République.

Actuellement, Riposte Laïque s’est engagée dans un combat contre ce qui est appelé l’ « islamisation » du quartier Barbès, publiant notamment de nombreuses photos de personnes musulmanes parfaitement reconnaissables , et les désignant comme les membres d’une « police Paris-lamiste ».

On pourrait donc s’interroger sur le sens d’une invitation à un tel groupe, sur la radio de la Fédération Anarchiste. Mais, pourquoi pas, si il s’agit d’en faire une critique sans concession, au nom d’une autre laïcité, d’un anticléricalisme universel, qui est à la base du mouvement anarchiste.

Mais ce 27 avril 2009, il s’agit de toute autre chose : pendant l’émission, Philippe Raulin, l’animateur , par ailleurs secrétaire mandaté par les adhérents de la FA pour Radio Libertaire, reçoit les deux animateurs de Riposte Laïque comme des compagnons de route, avec lesquelles les divergences existent, mais sont secondaires.

Et ces divergences, comme nous le verrons ne concernent en rien le discours objectivement raciste qui va être tenu pendant une heure, sous couvert d’anticléricalisme.

Chacun peut écouter l’intégralité de l’émission, en recopiant le lien suivant dans son navigateur (1). Et constater que les propos reproduits ici ne sont pas sortis de leur contexte.

L’argument le plus « modéré » qui sera évoqué dans cette émission est celui de la particulière nocivité de l’islam, au regard des autres religions.

Ainsi, Anne Selensky affirme-t-elle très vite : « Les trois religions monothéistes sont sexistes, mais il y en a des moins pires ».

Cette affirmation, à aucun moment, évidemment ne sera étayée par des arguments objectifs. La seule « preuve » de cette nocivité particulière résiderait dans l’ « offensive islamique » sur la laïcité, dont la tentative d’imposer le voile dans l’espace public constituerait le cœur stratégique.

D’entrée donc, est affirmée une critique différenciée des religions, une échelle de valeurs, une prise de parti.

Pour Riposte Laïque et l’animateur, l’ « islamophobie », n’est qu’une critique spécifique de l’islam et une hiérarchisation fondée sur un état actuel des stratégies des différentes religions. Cela n’aurait rien à voir de près ou de loin, avec du racisme, puisque toutes les autres religions pourraient, en fonction de leur évolution être critiquées sur la même base.

Mais, les propos tenus pendant toute l’émission démentent cette affirmation, et permettent de tracer clairement la frontière entre la critique spécifique de l’islam et l’islamophobie , forcément raciste.

Car tout au long de cette émission, avec une hargne sans failles des deux membres de Riposte Laïque et la complaisance de l’animateur, ce n’est pas seulement l’islam qui va être attaqué mais les individus musulmans, et parmi eux les jeunes femmes et les adolescentes.

Anne Selensky n’hésite pas ainsi, à développer longuement les réactions de rejet PHYSIQUE que lui inspirent les femmes voilées : « C’est vraiment quelque chose de physique le voile, on ne peut pas le comparer avec les autres religions », « J’ai mal au ventre, le cœur qui bat ».

A de nombreuses reprises, elles sont qualifiées, également par l’animateur de « Fantomas », de « Belphegor », de « fantômes ».

Certains partisans de l’interdiction du voile font au moins mine de prétendre le faire pour les femmes voilées, pour eux toutes des victimes. Sur Radio Libertaire, on ne prend pas de ces précautions oratoires que même l’UMP utilise.

En effet, pendant toute l’émission, chacun va revenir sans arrêt sur la complicité de ces femmes dans l’offensive en cours, et notamment en ce qui concerne les mineures. A plusieurs reprises, elles sont présentées comme des « petites soldates ».

« Creil 1989, tu as trois jeunes filles de treize ans qui veulent imposer le voile à l’école. »

« Des personnes de 12/13 ans qui connaissent parfaitement les lois ».

« Tu vas avoir immédiatement la petite soldate de service qui vient avec son voile ».

Du simple port du voile, il est déduit bien plus qu’une conviction religieuse. Riposte Laïque martèle sans cesse sa thèse de l’ « offensive structurée et programmée » , et notamment à propos des femmes qui refusent d’être examinées par un homme à l’hôpital, de celles qui portent plainte pour discrimination lorsqu’on leur interdit, en raison du port du voile l’accès à un lieu public ou même privé.

Les mots ont un sens : évoquer des prises de position individuelles, comme reflétant une offensive « structurée et organisée », ce n’est pas autre chose que faire de chaque musulman l’agent conscient d’un « complot islamiste ». Raisonnement qui a une parenté évidente avec celui du « complot juif » et comme nous le verrons cette parenté ne s’arrête pas là.

On est bien en tout cas dans un discours raciste qui s’attache à la personne et non à la religion.

D’ailleurs, à plusieurs reprises, les deux animateurs tombent le voile, et emploient le terme « arabe », à la place de celui de musulmans, sans qu’une quelconque correction, même de forme soit apportée par l’animateur.

« La façon de faire des garçons arabes, leur machisme ouvert, conforte le sexisme latent des autres, »

« Les garçons arabes ne supportent pas les jupes » .


Ces propos sont présentés comme inattaquable car émanant notamment de Fadela Amara, elle-même d’origine maghrébine, là encore une rhétorique usée à l’extrême droite raciste et antisémite.


Mais au fil de l’émission, on va aller encore bien plus loin dans le fascisme ouvert : il ne s’agit pas seulement de décréter des « inférieurs », religieux et culturels, mais de faire l’apologie des « supérieurs ».

Et l’alibi de la critique religieuse tombe au cours de l’émission : il ne s’agit pas seulement de présenter le christianisme comme moins dangereux que l’islam, mais bien d’exalter une civilisation : l’Occident.

« Il y a CHEZ NOUS une espèce de crispation honteuse, Il faudrait abandonner la conscience malheureuse de l’ex-colonisé (sic). «

«Y’a des cultures plus avancées que d’autres , ça dépend des domaines. Incontestablement la culture occidentale est plus avancée sur la question des libertés individuelles, et du droit des femmes»

Puis, le cheminement se poursuit :

« Tant qu’on est culpabilisé d’être occidental , on va droit dans le mur et on est grignotés, et les AUTRES se permettent de faire du chantage ».

Et enfin

« Y’a une espèce de chantage des enfants de colonisés sur les ex colonisateurs ». « NOTRE culture occidentale est tout à fait admirable , oui il y a une hiérarchie dans les cultures »


On est bien dans le racisme systémique : un NOUS et un EUX, avec une hiérarchie fondée sur la culture dans son ensemble et pas sur l’un de ses aspects.



Et bien au-delà des « Musulmans » , des « Arabes », le EUX ce sont en France les « ex colonisés », les « petits enfants des colonisés ». Vaste catégorie, qui divise donc les individus, non pas en vertu d’un choix culturel de leur part, mais sur la base de la filiation familiale. Le camp des coupables englobe bien tous ceux qui sont nés quelque part et leurs parents.

L’ensemble de cette émission est donc une accumulation d’amalgames grossiers, de discours racistes dont la banalité ne mériterait aucune analyse spécifique s’ils avaient été tenus sur Radio Courtoisie, mais dont l’absence d’ambiguïté totale rend plus répugnante encore leur diffusion sur la radio de la Fédération Anarchiste.

Et malheureusement, les interventions de l’animateur, bien loin d’aller en contre cette hallucinante profession de foi frontiste, y ajouteront un élément qui y manquait pour en faire un modèle du genre : l’antisémitisme.

Notre secrétaire national de la FA, en effet a bien une divergence avec Riposte Laïque : certes il reconnaît que le « djihad est dans la rue », il déplore que le voile ne soit pas d’ores et déjà interdit à l’université, il ne bronche à aucun moment même quand on passe de « musulmans » à « arabes ».

Mais voilà, Riposte Laïque, au cours de l'émission, ne tape pas sur les Juifs.

Or notre animateur partage la répugnance qu’inspire à Anne Lesensky « les petites soldates de treize ans ». et sa réaction physique devant la femme voilée.

Mais Philippe Raulin ajoute « Moi quand je vois un gamin de cinq ans avec une kippa, j’ai la même claque. Il me pose le même souci qu’une bonne sœur »


Dans la bouche d’un anarchiste prétendu, de celui qui se revendique d’un courant pour qui les membres du clergé, quels qu’ils soient sont des ennemis politiques, les mettre sur le même plan que des enfants de cinq ans porteurs d’un signe religieux, c’est sans ambiguïté aucune.

Et par la suite, Philippe Raulin va montrer à Riposte Laïque qu’il n’est pas en reste sur les clichés racistes propres à chaque culture minoritaire.

A plusieurs reprises, il évoquera le judaïsme, comme une religion qui pratique elle aussi une offensive, mais « en se cachant ». Il opposera ainsi le « djihad mené dans la rue » et le « terrorisme interne » de la religion juive.

On notera que les deux membres de Riposte Laïque, qui prétendent fréquemment dénoncer l’islam au nom de la lutte contre l’antisémitisme, viscéral selon eux dans la population « musulmane » notamment des quartiers populaires, ne relèveront pas le cliché pourtant traditionnel du Juif « qui se cache » pour mieux régner.

Le sabre arabe et le goupillon juif (2), en quelque sorte, à chacun selon les « capacités » de sa race, le djihad ouvert pour les Arabes, primitifs au sang chaud, et la dissimulation sournoise pour les Juifs.

Mais le secrétaire national de la FA croit déceler bien plus inquiétant dans la situation actuelle : il semblerait que les minorités déjà nuisibles en elles même, s’inspirent désormais mutuellement pour leurs complots réciproques.

En fin d’émission, Philippe Raulin explique donc qu’aujourd’hui la Shoah est instrumentalisée pour neutraliser toutes les critiques contre le judaïsme et Israël, en les réduisant à de l’antisémitisme.

Evidemment, Raulin, ne précise pas quelles seraient ces critiques, ni dans quel contexte elles seraient qualifiées d’antisémitisme.

Malheureusement, dans le contexte de cette émission, ces critiques en courent effectivement le risque : par exemple quand la Shoah est qualifiée, sans plus, de « massacre ignoble », une banalisation pas anodine après l’énoncé des clichés précédents. D’ailleurs, un des deux intervenants était déjà allé extrêmement loin, dans la banalisation du nazisme, en comparant le voile à l’étoile Jaune.

Donc, la thèse de Raulin, est celle-ci : « L’islam essaie de se positionner, par rapport à la Shoah, qui a été un massacre ignoble, on ne peut pas critiquer. On a une tentative d’arriver à peu près à la même démarche de la part de l’islam »

Et là ou les Juifs neutraliseraient la critique religieuse et politique en culpabilisant avec le génocide, les Musulmans eux, feraient la même chose, avec…la colonisation.

Heureusement pour la France, sur Radio Libertaire, on ne se laisse pas culpabiliser, comme le démontre cette courageuse émission, ses invités et son animateur.

Les défenseurs officiels de la France aux Français ne s’y sont pas trompés : C’est avec plaisir que le site FrançoisdeSouche, l’un des leaders de l’Internet d’extrême droite, diffuse donc une partie de l’émission le 28 septembre 2009 (http://www.fdesouche.com/articles/69585)

Plaisir partagé dans les commentaires ou l’éloge de Riposte Laïque voisine avec le contentement de voir des propos de ce type sur une Radio Anarchiste. Comme le résume bien un certain « Personne », « Radio libertaire sur Fdesouche, c’est dire si la situation est sentie comme dramatique par tous au delà des orientations politiques traditionnelles. ».

Depuis cette diffusion, Riposte Laïque a réagi, en disant très clairement qu’elle ne voit aucun problème politique à voir repris ses propos par fdesouche. (http://www.ripostelaique.com/Malika-Sor ... e-com.html)
Rien d’étonnant.



Quant à Radio Libertaire et à la Fédération Anarchiste, nous avons cherché en vain, une réaction individuelle ou collective à cette émission, et aux propos qui y ont été tenus, par les invités comme par l’animateur.

Pourtant le problème va bien au-delà de la simple question de la tribune donnée à des thèses racistes et antisémites : même l’argument éculé de la liberté d’expression et du débat démocratique contradictoire ne tient pas une minute, dans la mesure ou à aucun moment, les propos racistes de Riposte Laïques ne seront contredits sur le fonds principal. L’animateur renchérira dans le sens de ses invités, et y ajoutera ses propres délires.

Pourtant, le contenu de cette émission engage bien au-delà de son animateur, dans la mesure où celui-ci, exerce de longue date un mandat national qui lui a été conféré par l’ensemble des membres de la FA.



Une organisation ou ces mandats sont en très petit nombre, et donc absolument pas anodins. Une organisation dont les membres ne peuvent se réfugier derrière « la trahison du mandaté », dans la mesure, ou il s’agit de mandats directs et révocables à tout moment, si besoin est, et selon un mécanisme qui peut être demandé par tout adhérent.

A ceux qui prétendent que la perméabilité actuelle d’une partie de l’extrême gauche aux thèses d’extrême droite est une pure invention paranoïaque et diffamatoire, cette émission oppose un nouveau démenti, d’autant plus cinglant, qu’encore une fois, elle n’a donné lieu à aucune réaction à l’extrême gauche six mois après sa diffusion.

Elle démontre aussi l’absurdité des discours visant à démontrer que le racisme et l’antisémitisme sont deux phénomènes distincts, qui n’évolueraient pas forcément de concert.

De fait, c’est bien de manière concomitante que les discours antisémites sous couvert de lutte « antisioniste » et les discours racistes sous couvert de lutte « anti-islamistes » progressent depuis quelques années à l’extrême gauche, comme dans le reste de la société.

Et l’entente cordiale entre l’animateur et les invités de cette émission, dont les priorités de stigmatisation sont pourtant différentes, en est le meilleur exemple.

Qu’un tel cas d’école du discours fasciste ait eu une radio qui se revendique comme anarchiste pour l’accueillir, devrait avoir des conséquences immédiates sur les rapports à entretenir avec l’organisation politique responsable de cette radio.

(1)

http://www.ripostelaique.com/Anne-Zelen ... assen.html

nous ne publions pas de liens clickables vers les sites d’extrême droite. Merci de respecter cette mise en page si vous reprenez nos textes.

(2) expression visant à qualifier l’encerclement des esprits évolués en France, dont la paternité revient également à des militants de la FA, qui traduisaient de cette manière imagée, leur conception de la situation actuelle mais aussi de l’Histoire de France. Le tout dans un texte à propos des manifs pour la Palestine, ou les dérives antisémites indéniables étaient cependant indistinctement attribués à l’ensemble des musulmans présents décrits, dans un style banalement lepéniste comme « Un flot continu de femmes voilées et barbus sortant toujours des bouches du métro ». Texte publié par le Monde Libertaire numéro 1539 et visible également sur le site de fdesouche, décidément en passe de devenir un fidèle et efficace relais de la FA

http://www.fdesouche.com/articles/21475 )
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 681
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede Nico37 » 17 Nov 2009, 23:03

Nico37
 
Messages: 8486
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede RickRoll » 23 Nov 2009, 22:27

C'est vrai que la FA avait donné un coup de semonce avec ce bouquin, à contre-coran, où en gros la thèse c'est que le seul rempart contre l'intégrisme musulman c'est la défense de la culture occidentale capitaliste et judéo-chrétienne... La caution du livre étant qu'il a été écrit par un "penseur" originaire d'Afrique du Nord (donc qui "connait forcément mieux son sujet et dont la pensée est donc forcément plus profonde").

Je n'écoute pas souvent Radio Libertaire : je suis pas parisien, j'aime pas vraiment le ton (un peu vieux barbus, très sur des valeurs identitaires anarchistes). J'écoute que Femmes Libres, parce que le sujet m'intéresse, et encore pas tout le temps.

Mais là je me suis forcé, et 4h d'émission c'est pas de la tarte !

Je confirme ce qui est dit dans ce billet, on a vraiment l'impression d'être à un truc de républicain laïcards, avec un bon fond raciste. Je trouve affligeant que des personnes puissent utiliser la radio de la FA pour sortir ce genre de trucs. J'ai l'impression qu'il y a en ce moment un délitement idéologique à la FA (mais il faudrait que des camarades de la FA nous éclairent là-dessus).
RickRoll
 

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede abel chemoul » 01 Déc 2009, 15:39

Article dans le numéro de Décembre d'alternative libertaire sur Riposte La¨Pique, le groupuscule d'extrême-droite invité à une émission de Radio libertaire. No comment!
Riposte laïque : Et petit-Blanc deviendra brun

Le racisme peut prendre des chemins détournés pour se déchaîner. En France, c’est souvent par le biais d’un laïcisme dénaturé, parce que sélectif. Estimant que la lutte contre l’islam est prioritaire, le site Riposte laïque illustre la dérive vers l’extrême droite d’une partie dévoyée du camp laïciste.

Sarkozy inventa jadis la notion de laïcité positive, impliquant par là qu’avant son effort civilisateur, la laïcité était négative. Saint Jean de Latran soit loué, le journal en ligne Riposte Laïque (RL) va plus loin. Tout en se définissant comme progressiste et antilibéral, il invente une laïcité sélective, où toutes les religions ne se valent pas. Et – c’est très original – celle qui menace le plus la « République »… c’est « la religion musulmane », supposée « fer de lance » d’une remise en cause de la loi de séparation des Églises et de l’État » [1].

L’affaire Truchelut divise les laïcistes

RL est issue d’une scission de droite de l’Union des familles laïques (UFAL) et du journal en ligne Respublica, cette mouvance laïciste qui, en 2004, soutenait la loi Ferry d’interdiction du foulard islamique à l’école [2]. La division est en fait venue de l’« affaire Truchelut ». À l’été 2006, la responsable d’un gîte de vacances, Fanny Truchelut, exige de deux clientes qu’elles retirent leur foulard islamique dans les parties communes. Celles-ci portent plainte pour discrimination et la justice leur donne raison. En effet, la loi de 1905 ne prohibe pas – et heureusement – la liberté d’expression dans les lieux publics (rue, hôtels, magasins, quais de gare…).

C’est pourquoi l’UFAL nationale, ou la revue Prochoix de Caroline Fourest, par exemple, bien que peu suspects de sympathie pour le voile, évitèrent de mettre le doigt dans un engrenage liberticide et choisirent de ne pas soutenir Fanny Truchelut.

Malgré cela, certains animateurs locaux de l’UFAL, emmenés par deux ex-trotskistes, Pierre Cassen (Yvelines) et Jean-François Chalot (Seine-et-Marne), sautèrent le pas et s’engagèrent derrière Fanny Truchelut. Et nos « athées de gauche » de faire front commun avec l’extrême droite catholique, puisque qu’entre-temps Mme Truchelut avait accepté le soutien du MPF de Philippe de Villiers, et que Me Alexandre Varaut, n°2 du parti, la défendait gratuitement.

Très vite, l’ambiance fut à couteaux tirés entre la direction nationale de l’UFAL et ses dissidents, qualifiés de « villiéro-compatibles ». En septembre 2007, Pierre Cassen et quelques proches créèrent le site Ripostelaique.com pour s’exprimer en toute liberté. Lui-même finit par démissionner avec fracas de l’UFAL en novembre 2008.

Glissement vers l’extrême droite

La brève histoire de Riposte laïque – deux ans – c’est celle d’un glissement effroyablement rapide vers l’extrême droite. D’une position de « laïcité sélective » principalement anti-islamique en 2007, RL est passée, fin 2009 à celle de « petit-blanc facho » : qui dénonce l’« enclave musulmane » de Barbès (16 novembre), les « émeutes ethniques » (20 novembre 2009) ou déplore une équipe de France de football envahie par des « minorités visibles » qui refusent de chanter La Marseillaise (20 novembre). Estimant que « La France n’a pas besoin d’immigration » (série de quatre articles en octobre 2008), RL est devenu un site de référence dans la galaxie du web raciste, atlantiste voire pro-sioniste, aux côtés de Fdesouche.com, Libertyvox.com ou Bivouac-id.com.

À la faveur du « débat » sur l’identité nationale, Cyrano, alias Pierre Cassen, regrette que Besson ait évacué la question de la religion, car il pense que « précisément, c’est une immigration récente, l’offensive musulmane et leurs conséquences qui ont amené des remises en cause récentes de notre identité nationale. »

On dirait du Le Pen de la grande époque, mais pour prévenir les accusations de racisme, RL compte quelques rédacteurs ex-musulmans, insoupçonnables de… mauvaise foi. Selon ses propres termes, le journaliste Mohamed Sifaoui faillit jouer ce rôle de « Mohamed de poche » pour RL, avant de comprendre l’escroquerie [3]. D’autres, comme Hamid Zanaz, l’auteur de L’Impasse islamique, sont toujours là pour soutenir la thèse centrale que l’islamisme est consubstantiel de l’islam [4].

Traîtres et renégats

Mais si RL a des alliés, elle compte surtout des ennemis. Il y a les traîtres et les renégats comme Mohamed Sifaoui, Caroline Fourest [5] ou la direction de l’UFAL, contre lesquels RL s’acharne. Mais il y a surtout la conspiration des élites pour faire entrer l’islam en France, ainsi que l’irresponsabilité de l’extrême gauche. La collusion des « gauchismes séniles » est responsable pour Alain Rubin, rédacteur à RL et membre du B’nai Brith [6], de « la dilution de la nation française dans l’ensemble europoïde du traité de Maastricht » (RL, 9 novembre). Comme l’explique Robert Albarèdes, « professeur agrégé en retraite » et rédacteur de RL, les gauchistes se sont fait « les idiots utiles du capitalisme libéral en exigeant l’abandon des frontières et la régularisation massive des sans papiers » [7]. Le même : « Ne croyez pas que c’est “la misère” sociale qui les pousse au délit : ils ont plus qu’il ne faut pour vivre (et ils agglutinent à eux tout le réseau familial, au sens large du terme) » (RL, 3 juillet).

Avec une prose assez proche de celle du prédicateur Finkielkraut, RL fustige « le parisianisme médiatique et politique », la « bien-pensance » qui nous empêche de voir la réalité en face, et ses complices que sont les « humanitaristes », « altermondialistes » et « droits-de-l’hommistes ». Tous sont coupables d’aveuglement sur la nocivité spécifique de l’islam. Invitée sur Radio libertaire [8] avec Pierre Cassen en avril dernier, Anne Zelensky, répondait à l’intervieweur : « Tu mets sur le même plan Islam et Judaïsme, eh bien non… il y en a des moins pires (de religions) » [9]. Des laïcistes distribuant des patentes aux religions : on aura tout vu.

Contre les religions

Bien évidemment, après l’article que nous venons de lui consacrer, il y a fort à parier que RL nous traitera d’« islamogauchistes » ou d’« alliés de l’islamisme ». Nous répondrons simplement qu’en 2004 nous avons dénoncé la loi Ferry sans pour autant « faire alliance » avec quelque islamiste ou musulman que ce soit (pour RL il n’y a pas de différence). Et qu’à la même époque nous avons alerté sur le tropisme islamiste d’une partie de la LCR [10]. Nous sommes un peu plus regardants que RL, avec ses alliances objectives villiéristes et sionistes…

AL dénonce, dans les religions, des systèmes d’oppression des individus, et des fléaux pour la société, qui toutes rêvent de former une surface suffisante pour dicter leur loi. Mais en se focalisant sur l’islam au nom de « l’Occident », de la « République », de la « nation » et autres mythes réactionnaires, RL ne fait rien d’autre que du racisme petit-blanc.

Guillaume Davranche (AL Paris-Sud) et Cuervo (AL 95)
[1] Article-manifeste de RL du 2 septembre 2007.
[2] Tout en dénonçant dans le foulard islamique un symbole de soumission de la femme, Alternative libertaire avait reconnu dans la loi Ferry une fausse loi laïque et une vraie loi raciste. Lire à ce sujet « Sur le voile, le féminisme, la laïcité et les lois d’exclusion » dans Alternative libertaire d’avril 2004.
[3] Mohamed Sifaoui, « Pourquoi faut-il se méfier du discours de Riposte laïque ? », septembre 2009.
[4] Zanaz a été édité par les Éditions libertaires qui, nous le supposons, ignoraient qu’il collaborait à un site d’extrême droite.
[5] Caroline Fourest est désormais accusée par ses anciens amis d’être vendue à l’« Eurabie ». Il s’agit d’une théorie conspirationniste unissant les élites européennes et les Etats arabes dans un complot pour islamiser l’Europe en vue de l’opposer aux Etats-Unis et à Israël.
[6] B’nai Brith, sorte de franc-maçonnerie juive, vouée principalement à la défense d’Israël.
[7] Interview en octobre sur Radio La Luette, promu par RL.
[8] On supposera, là aussi, que Radio libertaire ignorait qui elle invitait à venir s’exprimer sur ses ondes…
[9] Dans la même émission, dont un extrait est disponible sur Youtube, Anne Zelensky, ex-MLF, expliquait que, bien que féministe, elle pouvait collaborer avec des militants anti-IVG si c’était sur une cause commune légitime. Bonjour la confusion…
[10] Guillaume Davranche, « Extrême gauche : “Unité d’action” avec les islamistes ? », dans Alternative libertaire de mai 2004.
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 681
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede stench » 01 Déc 2009, 22:51

J'ai du mal à comprendre comment on peut parler de virage islamophobe (ou n'importe quel autre virage) à la FA alors que la FA est ensemble de petits groupes autonomes et libres... Meme si un groupe/ un mandaté commence à merder sur un sujet, en quoi les autres groupes sont-ils responsables, puisque autonomes?
stench
 
Messages: 9
Enregistré le: 02 Oct 2009, 15:17
Localisation: Alsace

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede abel chemoul » 01 Déc 2009, 23:22

il n'y a pas besoin d'autoritarisme pour imposer des vues, parfois des glissements successifs suffisent: on soutient mordicus le gars qui dérape parce qu'il est à la FA par réaction partidaire (qu'on a tous quand notre structure est "attaquée" de l'extérieur, qu'on le veuille ou non, c'est humain) et qu'on ne veut pas voir les choses en face, puis adhésion au discours du gars qu'on défend sinon on est devant un gouffre psychologique (défendre une position contraire à ses propres principes), on adopte ses vues et on les défends après soi-même mordicus, et voilà!
Et là, c'est surtout le peu de personnes de la FA qui gueulent, du moins à l'extérieur, qui est problématique, personne ne prend la mesure du dérapage ou est déjà dans l'acceptation.

Quand on est dans une orga, faut s'attendre à avoir les retombées des bourdes des autres, c'est partout pareil, on fini par considérer qu'à l'AL tout le monde est électoralistes, qu'à la FA tout le monde sectaire (et bientôt raciste!), et qu'à la CGA tout le monde est ultra-intelligents et beau-gosse...

Mais si les groupes de la FA sont autonomes, pourquoi chacun ne dément-il pas les propos des qq gugusses qui dérapent? parce qu'ils s'en foutent je suppose. Et on le sait, l'indifférence, c'est la pire des complicités passives, parce que les autres vont continuer et faudra pas pleurer sur l'image de la FA!
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 681
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede Nico37 » 04 Déc 2009, 20:15

Radio libertaire ou "Radio Français d’abord" ?
3 décembre 2009

Hier, mercredi 2 décembre 2009, j’ai failli m’étouffer d’indignation en écoutant l’émission "Femmes libres" sur les ondes de Radio libertaire aux alentours de 19 heures. J’ai découvert de nouveaux partisans de l’identité nationale en la personne de l’animatrice (ou d’une des animatrices, j’ai pris l’émission en route) et d’une chanteuse de jazz "d’origine algérienne" (sic) mais "citoyenne française" (resic).

Toutes deux ont harcelé pendant plusieurs minutes et cherché systématiquement à coincer deux jeunes ados, parce que la première s’était présentée à l’antenne comme "Tunisienne" (alors que selon l’animatrice et la chanteuse elle devrait se dire "Française d’origine tunisienne") et un "Egypto Marocain" (même réflexion ridicule à son propos).

Les deux ados étaient venus parler d’un spectacle qu’ils doivent présenter prochainement, parler de leurs rêves de devenir comique, acteur, footballeuse ou actrice, dire tout le bien qu’ils pensent de ceux (leurs profs du collège) qui les ont poussés à faire du théâtre. Nos deux ados ne savaient pas qu’ils allaient passer devant le Grand Tribunal libertaire de l’identité nationale. En effet ces deux jeunes se sont fait rappeler à l’ordre par la chanteuse et par l’animatrice parce qu’ils ne se disaient pas français.

Pour les coincer elles leur ont posé des questions à deux balles du genre "Où sont tes amis, où joues-tu au foot", etc., dignes d’un questionnaire bessonien. Ils ont subir des réflexions du type "Un mois de vacances au pays cela compte moins que 11 mois en France". Et cerise sur le gâteau "Vous croyez que dans vos pays d’origine vous pourriez dire ce que vous dites" ? De Villiers a dû se frotter les mains...

Nos "libertaires" et "féministes" n’ont même pas pris la peine d’écouter ce que disaient maladroitement ces deux jeunes, à savoir que les autres (les Franco-Français et apparemment aussi les libertaires de l’émission) leur renvoyaient tellement à la gueule leurs origines qu’ils avaient décidé de les revendiquer fièrement sans se préoccuper de savoir s’ils avaient ou non la carté d’identité ou le passeport du pays dont ils se réclamaient les ressortissants.

Le plus choquant dans cette émission, en dehors de l’abus de pouvoir caractérisé commis par ces adultes prétendument libertaires vis-à-vis d’ados invités sans doute pour la première fois dans une radio, ce fut la phrase de la chanteuse "Si je n’accepte pas ma nationalité (sous entendu française, Y.C.) comment pourrais-je revendiquer mes droits" ? Ainsi, en plein débat sur l’identité nationale, des "libertaires" peuvent tranquillement expliquer que en tant que "citoyens" d’un pays (en clair, en tant que personnes reconnaissant l’autorité d’un Etat ! Bakounine a dû se retourner dans sa tombe... s’il écoute Radio libertaire) il est normal qu’ils aient des droits (ce qui est juste) sans ajouter aussitôt que tout individu vivant dans ce pays, ou même y passant quelques jours, devrait avoir LES MEMES DROITS qu’eux, ces braves citoyens et citoyennes français et libertaires ?

Ne pas dénoncer clairement le mythe de l’identité nationale, lier la jouissance de droits démocratiques comme la liberté d’expression à LA SEULE CITOYENNETE (de surcroît française), culpabiliser ces jeunes, c’est reconnaître implicitement qu’il est normal qu’un prétendu "étranger" ait moins de droits qu’un prétendu "citoyen" d’un pays, ici la France.

Ce qu’il y a de marrant (en fait de sinistre) c’est qu’à un moment la même chanteuse (ou l’animatrice je ne sais plus) a déclaré "Vous nous apportez ce qu’il y a chez vous", sans se rendre compte qu’ainsi elle donnait raison à ces jeunes qui ne veulent pas se dire Français, même s’ils ont toujours leur carte d’identité en poche pour éviter le prochain contrôle policier au faciès. Preuve qu’effectivement les Franco-quelque chose sont plus "quelque chose" que "franco" pour ces citoyennistes libertaires.

Cette émission montre que les libertaires (tout comme la gauche ou l’extrême gauche) feraient bien de réfléchir un peu à ce que signifient des termes comme "identité", "nationale", "citoyen" ou "français" avant de sermonner des ados dont les parents viennent d’autres pays et qui se sentent rejetés par la « patrie des droits de l’homme ».

Et l’allusion des participantes au "retour à la religion" (en clair à l’islam) a bien montré que les adultes libertaires présents n’ont rien compris aux mécanismes de l’exclusion raciste qui fonctionnaient en France bien avant la construction de quelques mosquées, l’ouverture de centaines de salles de prière pour les musulmans ou la progression du port du voile dans les quartiers populaires.

Avec des adversaires aussi confus, Besson, Hortefeux et Sarko n’ont pas grand-chose à craindre. Leur propagande sur l’identité nationale a un boulevard devant elle....

Y.C. 3/12/2009

PS. : L’une des participantes à ce débat faisandé chapitra aussi les ados parce qu’ils confondaient les racines et la citoyenneté. Les racines (sous-entendu les fameuses origines) sont justement ce qui pose problème à toute personne victime du racisme en France : que ce soit le nom ou l’apparence physique supposée non française (ceux que les cons appellent les basanés, les noirs, les jaunes ou les gris...), c’est justement cela qui fait que l’on est un demi-Français ou un quart de Français aux yeux de ceux qui se jugent Français "de souche".

Il est donc normal que par réaction, ou pour d’autres raisons, qu’il serait trop long d’expliciter des jeunes "d’origine X" préfèrent se dire "X" que français.

Il est consternant d’avoir à expliquer de telles évidences à des libertaires qui sont traditionnellement plus sensibles aux diverses formes d’oppression que leurs concurrents marxistes....
Nico37
 
Messages: 8486
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede Pïérô » 12 Mar 2012, 12:22

Ahurissant !

Un militant de la FA de la Creuse, sur un forum creusois où il se revendique publiquement anarchiste à fait un topic "L'impasse islamique, La religion contre la vie" en partant de citations du livre d'H Zanaz paru aux éditions libertaires et en le truffant de dessins douteux, dont certains aux relents racistes évidents sont repiqués à l'extrême droite : http://www.creusois.com/forums/index.ph ... =1047&st=0

En voici deux parmi une demi douzaine complètement effarants :

Image

Image

Un membre du forum anarchiste à trouvé un lien au sujet de la deuxième image, http://dalton05.skyrock.com/20501469-pr ... -lire.html, et le commentaire au sujet de ce dessin émanent du Front National est éclairant car il relève tout les poncifs racistes et frontistes véhiculés là.

L'affaire est loin d'être banale car il s'agit d'expression publique d'un militant anarchiste public, membre d'une organisation anarchiste importante. Au dela des problèmes soulevés à travers un livre au contenu contestable et contesté, de Zanaz, paru aux éditions libertaires, de Radio Libertaire où ont été tenus des propos condamnables et où Riposte Laïque avait été invitée, il y a là un militant patenté qui s'inscrit dans la dérive de manière encore plus grave, dans une posture raciste, et véhicule le même poison que le FN et Riposte laïque.

Il me parait important de dénoncer telle dérive et telle posture ici, car cela apparait sur un espace public et forum très large, et donne une triste image à voir de l'anarchisme qui doit être dénoncée fermement.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22432
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede Kzimir » 12 Mar 2012, 17:29

Je n'ai pas la chance de bien connaître la FA, n'ayant pas de militant-e-s de cette orga sur ma ville, mais je trouve ce genre de position extrêmement inquiétante. Ce genre de conneries reprend toutes les positions de type Riposte Laïque dont la dérive raciste a clairement été identifiée il y a pas mal de temps.
Après je ne pense pas qu'il faille dramatiser non plus, ça ne représente sans doute que la position d'un individu à l'esprit pas très clair, et j'ai cru comprendre que la FA avait eu un texte de Congrès relativement net sur le sujet (mais c'est vrai qu'ajouté à l'invitation de Riposte Laïque sur Radio Libertaire et à la publication du bouquin de Zanaz, ça commence à faire beaucoup).
Bref, déjà que je trouve qu'AL est pas assez tranché sur l'islamophobie, si j'étais à la FA je pense je péterais un câble. ^^
Kzimir
 
Messages: 782
Enregistré le: 13 Fév 2010, 17:15

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede Pïérô » 12 Mar 2012, 19:18

Il y a toujours eu des chelous dans un certain milieu anar, et souvent se réclamant d'un individualisme dont l'anticommunisme pouvait mener aux pires des rapprochements. Aujourd'hui c'est la question d'une certaine forme de laïcité et de la défense des "valeurs occidentales" qui amène aux pires des rapprochements, et cela se constate au travers le parcour de Riposte Laïque et de membres auparavant de gauche qui composaient dans cette association. Il semble que cet individu combine les deux tares. La FA pour moi n'est pas en cause en tant que telle, j'y suis resté près de 20 ans et il reste malgré de nombreux départ encore des militant-es tout à fait respectables, mais elle a toujours été un peu, et malheureusement à mon sens, l'auberge espagnole, mais il y a des signes qui sont alertants. Et cela ramène quand même à une forme de responsabilité collective, car il y a là atteinte à une image dans la mesure où les différents acteurs de ces dérives s'en réclament. Et une motion de congrès pourtant bien écrite et très claire ne suffit pas dans cet espace très distendu. D'autre part, et évidemment au delà, cela concerne bien l'ensemble du mouvement anarchiste, c'est pourquoi il me semble important de tirer cette sonnette d'alarme.

En épluchant un autre pathétique topic qu'il a fait sur ce même forum creusois sur Bilderberg, http://www.creusois.com/forums/index.php?showtopic=694, je me suis penché sur l'auteur dont il se sert et cite abondamment en affichant en images les couvertures de ses livres, Daniel Estulin, et la recherche n'a pas été bien longue. Après être tombé sur un site masqué de l'extrème droite proche des soraliens, Meyssan et Dieudonné, site connu dont je ne citerais pas le nom, mais qui en fait la pub, je suis vite tombé sur
C’est aussi pour ses liens, notoires, avec l’extrême droite américaine et européenne qu’Estulin passe pour sulfureux : idéologiquement très proche de Lyndon LaRouche, qu’il cite régulièrement dans ses ouvrages (il utilise d’ailleurs l’expression « nos amis » pour parler des militants larouchistes ), il a travaillé pendant plus de dix ans avec Jim Tucker, d’American Free Press. Sur le Vieux Continent, il a pour compagnon de route l’eurodéputé italien Mario Borghezio, de la Ligue du Nord, un ancien membre du mouvement national-révolutionnaire Jeune Europe, qui milite aujourd’hui aux côtés des Identitaires contre « l’islamisation ».
http://www.conspiracywatch.info/Le-Vene ... _a594.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22432
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede digger » 12 Mar 2012, 19:46

Je n’entrerai pas dans le débat, n’étant pas affilié à la FA ni à rien. Et puis je dirais encore des conneries pas orthodoxes.
Juste une question.
La FA fait partie de la veille tradition anarchiste française, si je ne me trompe.
L’anarchisme est athée. Cela a été rappelé dans un autre topic récemment. (sur la position de camarades américains)
En quoi est-il alors étonnant que la FA soit islamophobe ?
digger
 
Messages: 2149
Enregistré le: 03 Juil 2011, 08:02

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede Pïérô » 12 Mar 2012, 20:24

Je me suis un peu arrêté sur le titre de ce topic avant de poster à la suite puisque c'était dans le même registre, et que ce titre me parraissait un peu "chaud", parce que je ne cherche pas trop sur un forum comme celui-là, et où il y a des membres de différentes organisations, à être sur un plan d'opposition polémique exacerbé ou de guerre de tranchées entre organisations sur un espace partagé, et le "à" est différent du "de" dans le titre. Et un titre, çà peut toujours se changer dans le cadre de notre fonctionnement démocratique...
La lutte anticléricaliste et le combat de la raison contre les religions, et libertaire contre les différentes formes d'oppression, est large et ne vise pas une Eglise ou religion en particulier, mais toutes. L'islamophobie pour moi participe d'une caractérisation spécifique et d'un resserrement qui prète au racisme et à la xénophobie. Dans ce qui est dénoncé là, on est en plein dedans. Non, la FA n'est pas islamophobe, mais il y a des membres qui ne sont pas très clairs pour le moins, et là dans cet exemple carrément perdus tellement ils s'éloignent du sujet et rejoignent des terres nauséabondes.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22432
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede hocus » 12 Mar 2012, 21:38

le masque de ce gars tombe.

les FAistes peuvent pas faire comme si ils et elles ne savent pas.

une bonne partie de ces dessins reprennent exactement les thèmes de l’extrême droite obsédé par les musulmans. (forcément vu que les dessisnateurs sont eux même des fachos ou assimilés)
en particulier l'équation islam = terrorisme, ainsi que l'idée d'un complot islamophile au niveau de l'UE (on croit rêver de lire des trucs pareils, faut croire que les gens n'apprennent pas de l'histoire)

pour se situer, faut voir que les mouvements d’extrême droite centré sur l'islam, c'est exactement la mouvance dans laquelle s'inscrivait anders breivik.
on peut toujours dire que c'était un allumé.
sauf que quand la propagande et la manipulation politique pousse massivement dans un sens xénophobe/raciste/fasciste , ça fait des foules d'allumés, et ça donne des crimes de masses.
hocus
 
Messages: 167
Enregistré le: 17 Fév 2010, 17:03

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede hocus » 12 Mar 2012, 22:22

et le titre de ce topic pose problème , il ne s'agit pas simplement de "islamophobie", mais de xénophobie, de nationalisme, et de racisme.

dans les deux cas mentionnés ici.
hocus
 
Messages: 167
Enregistré le: 17 Fév 2010, 17:03

Re: virage islamophobe à la FA?

Messagede Kzimir » 12 Mar 2012, 22:55

digger a écrit:Je n’entrerai pas dans le débat, n’étant pas affilié à la FA ni à rien. Et puis je dirais encore des conneries pas orthodoxes.
Juste une question.
La FA fait partie de la veille tradition anarchiste française, si je ne me trompe.
L’anarchisme est athée. Cela a été rappelé dans un autre topic récemment. (sur la position de camarades américains)
En quoi est-il alors étonnant que la FA soit islamophobe ?

Il y a une marge entre un discours athée de type "toutes les religions sont à combattre" (en sachant qu'un discours athée conséquent cible prioritairement la religion dominante comme ennemi prioritaire et que la religion dominante en France est le catholicisme) et un discours facho de type "l'invasion de l'Islam menace notre identité et notre culture occidentale" (dans ce cas, "Islam" est une façon soft de dire "arabes").
Ces dessins relevent clairement de la seconde interprétation.
Kzimir
 
Messages: 782
Enregistré le: 13 Fév 2010, 17:15

Suivante

Retourner vers Organisations, partis, mouvements politiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 3 invités